Août 2020

Solutions de robotique Yale : pour un travail à l'unisson

Robots et humains travaillant de concert, est-ce la main-d'œuvre de demain ? Ou est-ce déjà une réalité ? Dans le secteur de la manutention, c'est déjà possible.

Juin 2020

Yale fête 100 ans de chariots élévateurs électriques et étoffe sa gamme de solutions lithium-ion

  • Yale & Towne a lancé son premier chariot élévateur électrique sur le marché de la manutention en 1920.
  • La célébration de ce centenaire coïncide avec l'extension de la gamme de solutions lithium-ion Yale®.
  • La société Yale est fière de son passé et s'appuie sur cet atout pour devenir un chef de file progressiste de l'industrie.

Les solutions énergétiques alternatives constituent un enjeu croissant du secteur de la manutention, dans la mesure où les clients sont de plus en plus sensibles à l'impact environnemental de leurs choix. Pour Yale, l'idée de solutions énergétiques alternatives a germé il y a 100 ans.

C'est en 1920 que Yale & Towne lance son premier chariot élévateur électrique sur le marché de la manutention. Le lancement de ce chariot et d'une large gamme d'équipements de manutention novateurs marque la naissance officielle de la marque Yale.

Depuis lors, Yale n'a eu de cesse de mettre au point ses propres solutions énergétiques, en appliquant sa philosophie "Des hommes. Des produits. De la productivité." pour comprendre les problématiques de ses clients en vue de les résoudre au mieux.

La fierté du passé, la promesse de l'avenir

Les solutions énergétiques reposant sur l'électricité et sur les énergies alternatives ont joué un rôle important dans l'histoire de Yale.

  • En 1920, Yale & Towne lance un nouveau chariot à plate-forme à levée basse fonctionnant sur batterie.
  • Dans les années 30, Yale met au point des innovations telles qu'une direction assistée, des chariots à commande centrale, des roues stabilisatrices directrices et une isolation silicone de classe H haute résistance à la chaleur sur les moteurs électriques.
  • En 1964, les innovations se poursuivent avec l'introduction par Yale du premier chariot élévateur électrique à thyristor.
  • En 1974, Yale inaugure son centre de production de chariots électriques à Greenville, en Caroline du Nord.
  • En 2009, une nouvelle génération de chariots électriques à contrepoids a été lancée.

"Nous sommes immensément fiers de notre passé. Le franchissement de ce jalon des 100 ans est une étape à laquelle tous nos employés et clients peuvent être fiers d'être associés", s'enthousiasme Iain Friar, directeur de la marque Yale pour la zone EMEA.

"Tout en ayant un long et riche passé, Yale fait la preuve de son état d'esprit avant-gardiste en investissant dans de nouvelles technologies telles que la robotique et les énergies alternatives. La gamme Yale est le reflet d'une industrie guidée plus que jamais par son impact sur l'environnement."

"Un siècle après la naissance du premier chariot à plate-forme à levée basse fonctionnant sur batterie, la traditionnelle batterie au plomb-acide est toujours, et de loin, le mode d'alimentation de prédilection pour les chariots de manutention électriques."

Le centenaire de ce premier chariot électrique coïncide avec un autre événement : Yale a le plaisir d'annoncer l'extension de sa gamme de solutions énergétiques utilisant la technologie lithium-ion sur certains de ses chariots.

Une gamme étoffée de solutions lithium-ion

Auparavant proposées par le service d'études spéciales (SPED), les solutions énergétiques basées sur la technologie lithium-ion sont désormais disponibles de série sur toute la gamme de chariots électriques Yale, des chariots élévateurs à contrepoids jusqu'à 5,5 tonnes aux chariots de magasinage à conducteur porté et accompagnant.

Les batteries au lithium-ion sont l'une des solutions énergétiques les plus prisées, la productivité accrue et les coûts totaux améliorés constituant un atout très intéressant pour un large panel de clients. Les solutions lithium-ion aident les clients à optimiser leur taux d'utilisation dans le cadre d'applications sur plusieurs équipes de travail, puisque les batteries de rechange et les changements de batteries n'ont plus lieu d'être. L'espace autrefois dédié à la mise en charge des batteries peut désormais servir à des fins plus productives, comme zone de stockage ou de production.

"Ces dernières années, l'utilisation des batteries au lithium-ion s'est accélérée. De plus en plus de clients trouvent cette technologie commercialement viable. Par exemple, les acteurs de l'agroalimentaire et de l'industrie pharmaceutique apprécient le risque moins élevé de déversements de produits chimiques. Les acteurs de l'automobile, du commerce de détail et de la logistique, quant à eux, récoltent les fruits de l'utilisation d'une seule batterie sur plusieurs équipes de travail", souligne Ivor Wilkinson, Solutions Manager chez Yale.

"Proposer la technologie lithium-ion est le résultat d'une démarche d'écoute et de satisfaction des besoins des clients de Yale. Cependant, nous sommes conscients que les solutions énergétiques destinées aux équipements de manutention sont en constante évolution. C'est la raison pour laquelle nous continuons à développer de nouvelles options énergétiques et à investir dans de nouvelles technologies, afin d'anticiper les futures exigences de nos clients", poursuit Ivor Wilkinson.

"Même si nous nous retournons sur 100 merveilleuses années depuis la construction de notre premier chariot électrique, nous sommes déjà tournés vers l'avenir avec la technologie qui alimentera les chariots Yale au cours des 100 prochaines !"

Nous pouvons vous aider à trouver la solution qu'il vous faut

Dialoguez avec l'un de nos experts

Nous contacter